12102016Headline:

Côte-d’Ivoire /L’opposition saisit la Haute cour de justice de la CEDEAO pour l’annulation du référendum

cdeao

Après la validation des résultats du référendum 2016 par le conseil constitutionnel, l’opposition a décidé de saisir la haute cour de justice de la CEDEAO. Cette annonce a été faite au cours du meeting de Yopougon Figayo, par Mamadou Koulibaly. Un rassemblement qui a fini dans la débandade suite à des attaques des individus armés.

En effet, les requêtes soumises au conseil constitutionnel par l’opposition ont été « rejetées » et le scrutin jugé « régulier » par Mamadou Koné, président du conseil constitutionnel ivoirien.

L’opposition aura alors recours à la justice internationale sous régionale pour l’annulation de cette nouvelle loi fondamentale dont la validation violerait le protocole d’accord des Etats de la CEDEAO.

L’organisation du scrutin référendaire est remise en cause par le président du LIDER, Mamadou Koulibaly, un des porte-voix de la coalition du Front du refus.

Pour l’opposition la décision rendue par le conseil constitutionnel est étonnante mais pas surprenante car les responsables de cette institution sont des militants du parti du président Alassane Ouattara.

Notons que, les manifestations hostiles à la nouvelle constitution perdurent malgré la proclamation des résultats du referendum donnant une victoire écrasante au « Oui » avec un taux de participation dit « douteux ».

Plusieurs arrestations d’opposants ont aussi eu lieu ces jours-ci.

Qui sait où cette crise référendaire mène la Côte d’Ivoire?

Avec Koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment