01252022Headline:

Diplomatie: L’ONU appelle la Centrafrique à rompre ses relations avec le groupe russe Wagner

La Centrafrique s’attire la colère de la communauté internationale avec la présence du groupe militaire russe Wagner sur son territoire. Cette semaine, les experts de l’ONU ont appelé Bangui à rompre ses relations avec la société militaire privée russe Wagner.

Les paramilitaires russes qui opèrent pour le compte de Wagner en Centrafrique sont souvent criblés de critiques de tout genre dont des exactions et violations flagrantes des droits de l’Homme. Dans un rapport récent, l’ONU a réitéré ces accusations et a mis en garde le régime centrafricain. Selon les experts de l’ONU, le groupe Wagner est responsable des violations commises des droits de l’homme, violence sexuelle, harcèlement sexuel, intimidation aux civils selon l’ONU.

Les experts de l’ONU ont appelé Bangui a mettre un terme à sa coopération avec Wagner: « Nous appelons les autorités de Bangui à couper ses relations avec les mercenaires Russe Wagner sous peine de sanction ». Selon un communiqué, les instructeurs russe en Centrafrique dénoncent des propos loin d’être une réalité. La Centrafrique a annonce par ailleurs, l’ouverture d’une enquête sur ses accusations.

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles