06242017Headline:

Limitation des mandats : depuis Mekhnès,le Chef de l’Etat guinéen Alpha Condé clarifie sa position…

MEKNES-La position du Chef de l’Etat guinéen sur la limitation des mandats présidentiels est désormais connue ! Droit dans ses bottes, Alpha Condé pense que pour assurer le développement de l’Afrique, il faut « la continuité ».

 L’Afrique doit définir sa voie de démocratie

« L’Afrique doit prendre son destin en main (…) Nous ne voulons plus que les ONGs occidentales nous dictent ce que nous devons faire. L’Afrique doit définir sa propre voie de développement parce que personne ne viendra développer notre continent à notre place. L’Afrique doit définir sa voie de démocratie. C’est vrai qu’il y a des principes universels, mais il est important qu’on laisse les africains adopter ces principes universels à leur condition. On peut se poser la question, pourquoi les pays occidentaux n’ont jamais demandé aux pays asiatiques de limiter les mandats… comment l’Asie du sud-est a pu se développer ? Comment la Malaisie aurait pu se développer s’il n’y avait la continuité ? La chance du Maroc c’est d’avoir cette continuité… », a lancé ce lundi 17 avril 2017 le Président en exercice de l’Union Africaine depuis Mekhnès.

Couper le cordon ombilical

« Nous sommes très clairs, nous ne voulons plus d’ingérence. L’Afrique d’aujourd’hui est majeure. J’ai dit à Abidjan que l’Afrique francophone doit couper le cordon ombilical avec la France (…). L’Afrique est mûre nous ne voulons plus d’ingérence. Ce sont les ingérences qui nous ont mis dans des problèmes (…) Nous ne voulons plus qu’on nous dicte ce que nous devons faire », a encore averti le dirigeant guinéen.

Diallo Boubacar 1

 Africaguinee.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment