11222017Headline:

Election de Miss Univers : Camille Cerf Miss France dit ses verités à Donald Trump

miss france 2015

Election de Miss Univers : Camille Cerf s’oppose à Donald Trump sur la libre circulation des armes

‘élection de Miss Univers aura lieu cette nuit. Mais les 88 candidates n’auront pas toutes une chance de l’emporter : mercredi a eu lieu “Miss Universe preliminary”, une première sélection avant la grande soirée de ce soir. Quinze candidates sont finalistes.

3000 personnes ont assisté à cette soirée de sélection où Camille Cerf a défilé en robe en dentelle de Calais puis en maillot de bain rose.

Elle a ensuite été confrontée à un entretien devant le jury. “Je pense que ça s’est très bien passé. Pendant les entretiens, on m’a posé des questions sur l’association que je voulais développer, sur mon passé de mannequin, sur ce que je pensais du terrorisme, et aussi sur ma sœur jumelle Mathilde”, a expliqué Miss France à La Voix du Nord.

“Sur l’association, j’ai répondu que je voulais lutter contre le cancer et améliorer le quotidien des malades, c’est quelque chose qui me tient à cœur, que j’ai vécu à travers la maladie de mon père”, ajoute-t-elle.

Mais sur la question du terrorisme, “mon traducteur m’a dit que j’avais été un peu culottée”, avoue-t-elle.

Lorsque le milliardaire Donald Trump, organisateur du concours, lui a dit qu’il était dommage que la libre circulation des armes ne soit pas autorisée en France, pour que les citoyens puissent se défendre, elle a expliqué qu’elle n’était “pas du tout d’accord avec ça, qu’on ne répond pas à la violence par la violence. Tout comme il est stupide de s’attaquer à l’humour par la violence.”

Cette assurance et sa défense de son opinion lui auront-ils permis de marquer le jury ? Réponse ce soir. La jeune femme est en tout cas bien placée dans les pronostics : jeudi, les votes du public via le Facebook officiel la plaçait à la sixième place, derrière Miss Argentine, Miss Australie, Miss Brésil, Miss Colombie et Miss Costa Rica.

En dehors de cet entretien, la miss a discuté plusieurs fois avec le milliardaire. “Quand il a vu que j’étais miss France, il m’a même dit « Je suis Charlie ». La dernière fois, c’était pendant les répétitions. Il m’a dit « beau travail » !”, se souvient-elle.

.atlantico.fr

 

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment