01232017Headline:

Abidjan: après commissaire 5500, un autre grand ”brouteur” Amontchi Koffi Armand a été arrêté

brouteur amontchi

Amontchi Koffi Armand est arrêté par la police ivoirienne, selon un internaute dont le père aurait été victime du “brouteur”

Un grand «brouteur» a été chopé à Abidjan. L’information est d’un membre du groupe social «Police secours» sur Facebook qui l’a publiée dans la soirée du jeudi 12 mai 2016.

«L’un des plus grands brouteurs traînant à Abidjan arrêté. Son nom Amontchi Koffi Armand réputé dans L escroquerie. Il a escroqué plusieurs millions à mon père et à bien d autres comme Nicolas Agouan. Nous sommes présentement à la brigade de recherche (Gendarmerie Nationale) du Plateau. Il se fait passer pour un milliardaire actionnaire et vous prend de l’argent et tous vos biens», a posté une jeune dame répondant au nom de Sara Belbida ou Sara Ouattara.

Elle a remercié la police pour ce coup de filet. «Merci encore à la police de la CI qui vient de nous débarrasser d’un grand danger», écrit-elle.

Mais qui est ce Amontchi Koffi Armand ? Une fouille sur le web montre qu’on ne le connaît pas vraiment, sinon qu’il est apparu, au lendemain de la crise postélectorale de Côte d’voire, très fortuné au point de vouloir racheté un club français et être député à Bouaké. Lisons cet article publié par Jeune Afrique en juillet 2012.

“Selon le quotidien “Paris Normandie”, l’ivoirien Armand Amontchi Koff prendrait 25 % du capital du doyen des clubs français en échange d’un investissement de 2 millions d’euros et apporterait en plus 4 millions, remboursables sur trois ans, au compte courant du HAC. Inconnu en France, l’homme d’affaires dirige à Abidjan une modeste société, 3D Telecom, fondée en 2007. Intrigués, les services du ministère des Finances chargés de la lutte contre le blanchiment d’argent (Tracfin) examinent actuellement l’origine de ces fonds. Fin 2011, Armand Amontchi Koffi avait tenté une percée en politique en se présentant aux législatives dans la circonscription de Bouaké sous la liste indépendante « Redistribution des richesses et la sécurité sociale des populations » (sic).

L’arrestation du sieur Amontchi survient après celle du célèbre cybercriminel «commissaire 5500» en ce moment détenu à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca).

linfodrome

 

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment