12142018Headline:

Affaire: Un drame s’est produit à Vridi-Petit Bassam, dans la commune de Port-Bouët; Un homme y a été « avalé » par la mer.

Un drame s’est produit à Vridi-Petit Bassam, dans la commune de Port-Bouët. Un homme y a été « avalé » par la mer. Cet homme pourtant habitué des lieux.

De fait, nos sources indiquent que le dimanche 4 novembre 2018, une forte pluie s’abat sur Vridi-Petit Bassam. Ce qui a pour effet de faire fuir les personnes qui avaient investi la plage de ce côté-là. Ce temps n’est plus vraiment propice à prendre du bon temps dans les eaux de la mer ou marcher sur le sable chaud de la plage.

Mais à quelque chose, malheur est bon. Un petit bonhomme, un employé des lieux, profite de cette « désertion » pour s’employer à l’entretien de la plage, en la débarrassant des détritus laissés çà et là. Cela, pour la rendre propre et fréquentable à nouveau par tous ces amateurs de la mer et de la plage. Hélas, c’est le pauvre agent d’entretien qui sera, lui-même, débarrassé de la plage.

En effet, alors qu’il avance avec le gros sachet dans lequel il introduit les ordures, l’infortuné ne fait pas attention à la grosse vague qui se détache subitement. Et cette énorme masse d’eau vient s’abattre de tout son poids sur l’agent d’entretien. Et en se retirant de la plage, elle l’emporte avec elle, au fond de la mer. Il est donc 16h, quand le drame se produit.

Alertée, une équipe de sauveteurs fonce sur les lieux. Puis, ces braves jeunes gens, en dépit du mauvais temps, se jettent à l’eau, à la recherche du porté disparu. Après avoir longuement écumé la mer et le périmètre où s’est produit la disparition, ils finissent aux alentours de 18h, par retrouver la victime. Malheureusement, ce pauvre homme est déjà mort noyé. Son corps sans vie est donc ramené sur la plage.

Saisis, des éléments de la police se rendent sur place et procèdent au constat d’usage. Celui-ci fait, la dépouille du malheureux agent d’entretien, qui n’a pu être identifié faute de documents administratifs, est enlevée par les services des pompes funèbres et déposée à la morgue.

Madeleine TANOU

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment