09182019Headline:

Azaguié : une ‘‘folle’’ accouche son 3ème enfant

Selon une information relayée par la mairie d’Azaguié, 39 km d’Abidjan, sur sa page facebook, mardi 13 mai 2019, une malade mentale a donné naissance à son troisième enfant.

Souffrant de troubles mentaux, la dame a donné naissance à un enfant bien portant à la maternité d’Azaguié. Elle s’exprime en langue baoulé et un petit peu en français.

Le contraste est éloquent lorsque la dame révèle avoir deux autres enfants et un mari à Yamoussoukro dont elle ne se souvient pas du nom. Si les populations ne connaissent pas l’identité de cette malade, tous s’accordent à dire qu’elle avait trouvé gite et couvert au marché depuis quatre mois. Ce sont, du reste, les commerçantes dudit marché qui l’ont conduit d’urgence à l’hôpital au regard de état.

Ces histoires de ‘‘folles enceintes’’ sont monnaie courante. En 2013, le confrère, L’Intelligent d’Abidjan relatait l’acte ignoble d’un pasteur qui avait abusé d’une malade mentale à Abobo (Abidjan). La jeune fille sans grande difficulté le désigne comme étant le père de l’enfant qu’elle porte et réussit même à expliquer aux détails près, leurs ébats sexuels. Il finira par épouser la jeune fille sous la pression de son père au risque de se voir jeter en prison.

Plus loin, au Burkina Faso, en mars 2018, une peine d’emprisonnement ferme de 60 mois de prison, soit 5 ans est infligée à quatre personnes, tous majeurs pour avoir abusé sexuellement d’une jeune fille, malade mentale de 12 ans et handicapée moteur. Des faits, rapportés par le quotidien d’État, qui se sont déroulés à Tansila, dans la province des Banwa (Solenzo) et remontent en 2017.

AbidjanTV.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment