11232017Headline:

COCODY Des fumoirs démantelés: Plus de 30 jeunes ‘’microbes’’ arrêtés

 

gang microbe

Les forces de police ont effectué une véritable opération ‘’coup de poing’’, jeudi 15 janvier, à Cocody Riviera-Palmeraie. Dans les habitations précaires de ce quartier résidentiel, ils ont démantelé plusieurs fumoirs.

L’opération a débuté à 6 H du matin et les riverains ont même été surpris de constater, à ce moment de la journée, un déploiement important des éléments du Ccdo (Centre de coordination des opérations décisionnelles). Ceux-ci ont bouclé les différentes artères du quartier puis ont progressé vers les habitats précaires ciblés, où toute sortie était filtrée.

Selon l’un des officiers sur le terrain, c’est après des heures de recherche soigneusement menée, suite à des informations concordantes de présence de stupéfiants dans la zone, qu’ils sont parvenus à démanteler les fumoirs, où ils ont également saisis une quantité importante de drogue. « En poste avancée, il y avait des éléments de la brigade de lutte contre les stupéfiants. En arrière-plan, nous avions les agents du Ccdo pour boucler tout le secteur afin d’empêcher toute fuite de ceux qui s’y approvisionnent en drogue», a confié notre source.

Fort heureusement, ce plan a bien fonctionné puisque plus de 30 jeunes, apparemment des ‘’microbes’’, ont été épinglés. «Les enquêtes permettront de savoir qui de la trentaine de jeunes interpellés participe ou non au commerce de la drogue. Ceux qui ont pu se retrouver là au moment de l’opération et qui ne sont pour rien dans l’existence et l’animation de ces fumoirs démantelés, pourront être libérés. Pour l’heure, tous les jeunes qui ont été arrêtés seront ‘’cuisinés’’ à la base», a ajouté l’un des meneurs de ce beau coup de filet.

En ce début d’année, cette belle prise va certainement donner du bonheur au ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, qui met un point d’honneur à la lutte contre la circulation de la drogue dans les quartiers huppés d’Abidjan, au grand dam des riverains, plusieurs quartiers huppés d’Abidjan, qui abritent des habitations précaires, sont devenues de véritables bases du trafic de la drogue, de la mafia et du crime organisé.

 

TRAORE Tié

L’INTER

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment