10202017Headline:

Côte-d’Ivoire: La foudre descend sur un village et tue tous les membres d’une famille/les noms

Kani: La foudre descend sur un village et tue tous les membres d’une famille

Le vendredi 22 septembre 2017, c’était la consternation totale à Kabélékro, campement situé à 7 km de Kani. C’est que la pluie, source de bénédiction et surtout de moment de joie pour les paysans, qui en ont grand besoin pour s’assurer de meilleures récoltes, s’est transformée en cauchemar, pour de pauvres populations de Kabélékro.

 En effet, à en croire nos sources, à la suite d’une forte pluie qui tombe sur la bourgade, le ciel est soudainement déchiré par une puissante décharge électrique naturelle, qui n’est autre que la foudre. Et celle-ci qui fonce tout droit sur la terre, vient s’abattre sur la case des Diomandé. La conséquence est tragique. Cette boule de feu d’une puissance exponentielle, ne laisse aucune chance à Diomandé Namory, le maître des lieux. Mais pas que lui. Il y a également, tous les membres de sa famille. Tous, mortellement foudroyés. Aucun survivant donc. De fait, rapportent toujours nos sources, c’est que la forte averse qui débute aux environs de 19h, ce vendredi, commençait sérieusement à inquiéter plus d’un dans la bourgade.

Eu égard à sa durée et surtout à son intensité. En tout cas, pendant près de trois heures de temps, la forte pluie ébranle complètement la sérénité des campagnards qui craignaient peut-être, une inondation. Sans forcément penser à une foudre. Même si, des signes avant-coureurs, comme les nombreux éclairs, avec des grondements du tonnerre, laissaient penser à une suite tumultueuse. Finalement, avant la fin de cette pluie, beaucoup n’excluaient plus, le pire à cause des déchirements constants du ciel, par des bruits bizarres de probable explosion .

 

Et le drame arriva, avec la décimation de la famille Diomandé, dont les membres périssent foudroyés. C’est dans la désolation et en pleurs, que les premiers témoin, alertent la gendarmerie locale. Les hommes de la maréchaussée se rendent sur place et procèdent à un constat, devant des villageois, complètement meurtris.

Notons qu’avant la petite localité de Kabélékro, le village de Kéibly, dans la sous-préfecture de Zagnié (département de Taï, à l’ouest de la Côte d’Ivoire) a subi les mêmes affres de la nature. ( Cf Soir Info du 9 septembre 2017).

En effet, le jeudi 7 septembre 2017, lors d’une forte pluie, une foudre s’est abattue sur le village. Frappant deux d’entre ces mômes, âgés d’environ 10 ans, qui jouaient sous les trombes d’eau. Ces derniers sont violemment foudroyés et projetés au sol. La foudre a également frappé la maison d’un planteur où se trouvaient sa femme et sa cousine. Toutes ces deux dames sont « bombardées » par la foudre. Les victimes sont évacuées au centre de santé dudit village. Malheureusement, le petit D.D. P. est décédé après un coma, quand la femme du planteur, brûlée carrément au sexe et les autres victimes, avaient la chance de préserver leurs vies.

Liste des victimes de Kani

Diomandé Namory (père)

Diomandé Karidjia (mère)

Diomandé Aïcha (deux ans)

M’BRA Konan

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment