09162019Headline:

USA-Iran: « cette Maison-Blanche souffre de troubles mentaux » a déclaré Hassan Rohani

Les relations entre l’Iran et les Etats-Unis se dégradent de jour en jour. Après l’annonce de nouvelles sanctions contre la république islamique d’Iran, le président Hassan Rohani a tenu des propos à la limite injurieuse envers Donald Trump.

Lors de la signature d’un décret imposant de nouvelles sanctions à la république islamique, Donald Trump a confondu l’actuel guide suprême Ali Khamenei avec l’ayatollah Khomeini, mort en 1989. « Les actifs de l’ayatollah Khomeini et de son équipe ne seront pas épargnés par les sanctions » avait déclaré Trump en compagnie de son vice-président Michael Pence installés dans le bureau ovale. Cette confusion du président américain n’est pas passée inaperçue à Téhéran.

En véritable revanchard, le chef d’Etat iranien réagissant aux nouvelles sanctions a été peu clément envers son homologue américain. « Cette Maison-Blanche souffre de troubles mentaux » , a réagi le président Hassan Rohani, après la signature du décret. « Sanctions pour quoi faire? Pour geler les actifs du guide? Mais nos dirigeants ne sont pas comme ceux d’autres pays qui ont des milliards sur des comptes à l’étranger pour que vous puissiez vouloir imposer des sanctions dessus, les saisir ou les bloquer » a poursuivi Rohani.

Pour rappel, l’ayatollah Rouhollah Moussav Khomeini, guide suprême de l’Iran et fondateur de la république islamique est mort depuis 1989. Donald Trump a visiblement confondu son nom avec celui du guide suprême qui lui a succédé, Ali Khamenei. Les relations se sont détériorées entre les deux pays après la destruction d’un drone américain par l’Iran.

Lire sur beninwebtv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment