12092021Headline:

Côte d’Ivoire: Des jeunes de Sikensi traduis en justice

Tiassalé a vu ses enfants traduis en justice. Ils ont été accusé par une société de la place pour avoir troublé leurs productions quotidienne.

Pour rappel suite à des manifestations à Sikensi et Katadji en Juin 2021, quatre(4) de ces jeunes meneurs sont traînés en justice

Exacerbés par la pollution des eaux occasionnée par les déchets produits par l’usine ”Adam Afrique”, des jeunes des villages de Sikensi et Katadji avaient manifesté bruyamment leur colère occasionnant provisoirement un arrêt de travail au sein de cette unité.

La société qui a estimé que ces manifestations auraient occasionné la baisse de sa production durant cette période, a décidé de porter plainte à la brigade de gendarmerie de Sikensi. Les quatres(4) meneurs des manifestations ont même été auditionnés par les gendarmes.

Adam Afrique qui n’entend pas s’arrêter là face au traitement de ce dossier par la gendarmerie a donc décidé de porter directement plainte contre ces jeunes au tribunal de Tiassalé .

Les chefferies de Sikensi et de Katadji, pour éviter d’autres troubles entendent rencontrer dans les prochains jours les autorités préfectorales du département pour comprendre au mieux les motivations réelles des responsables de cette usine.

Pour ceux qui l’ignorent, Adam Afrique est une compagnie industrielle ivoirienne, appartenant à des Jordaniens, réputée dans la production de savons. Elle a été créée en Septembre 1987, avec un siège situé en zone industrielle de Koumassi dans la ville d’Abidjan, avec un peu plus de 5 000 employés.

DD

Comments

comments

What Next?

Recent Articles