01222021Headline:

Côte d’Ivoire/ Enseignement supérieur : la FESCI demande la réintégration des élèves ‘’arbitrairement’’ exclus du système éducatif

Le secrétaire général de Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), Saint Clair Allah, a plaidé au cours d’une conférence de presse pour la réintégration de milliers d’élèves ‘’arbitrairement’’ exclus du système éducatif ivoirien sur la base d’’une simple présomption de fraude’’.

« La Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire, tout en réaffirmant sa ferme opposition à la médiocrité et à la fraude en milieu scolaire, demande que les responsabilités soient situées de part et d’autre (c’est-à-dire entre Élèves présumés fraudeurs et les éventuels complices employés par le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle à l’issue des enquêtes menées par une commission nationale d’enquête) », a-t-il indiqué.
Le secrétaire général national de la FESCI a également souhaité la ré instauration de la double correction et la mise en place d’un mécanisme fiable d’organisation des examens à grand tirage.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles