04232021Headline:

Campagne des législatives/ Gbagbo condamne certains propos xénophobes

À travers un message transmis à la presse par ses services, Laurent Gbagbo a recadré certains militants pour leurs propos tenus durant la campagne des législatives du 6 mars 2021.

“C’est le lieu de regretter et de dénoncer les propos tenus, pendant la campagne, par certains candidats, parfois issus de nos rangs et qui sortent du cadre de nos choix politiques et idéologiques.”, écrit Laurent Gbagbo en résonance, entre autres, aux propos de son ancien ministre Lida Kouassi, qui ont fait polémique avant d’être recadrés par la CEI.

Laurent Gbagbo explique que “Le Front Populaire Ivoirien se félicite de l’élection de certains de ses cadres que j’engage, dès maintenant, à poursuivre ce combat de la liberté, de l’égalité et de la solidarité qui sont pour nous des valeurs qui fondent la création d’une nation. Nous devons bâtir la Nation ivoirienne autour de ces valeurs pour favoriser le vivre ensemble des ivoiriens du Nord, du Sud, de l’Ouest, du Centre et de l’Est, dans le respect des lois de la République.”

Il rappelle que “le Front Populaire Ivoirien est un parti de la gauche socialiste, panafricaniste et qui lutte pour la construction d’un Etat démocratique, laïc, solidaire, multiethnique et multi racial. Le FPI ne saurait donc tolérer des propos tribalistes et exclusionnistes qui sont de nature à le mettre en porte-à-faux avec son idéal de société de justice, de paix et de solidarité.”.

Laurent Gbagbo mentionne par ailleurs qu’ “Il reste entendu que la pratique constante de la xénophobie et de l’exclusion comme choix politique affiché par certains partis ou groupements politiques ivoiriens, qui n’ont ni la même culture ni la même histoire que le FPI, ne peut constituer un exemple à suivre sur le contraignant chemin de la démocratie et de la liberté.”

Koaci

Comments

comments

What Next?

Related Articles