09242018Headline:

2020/ troisième mandat: Voici la position de Daniel Kablan Ducan auprès d’Alassane Ouattara…

La probable candidature pour un troisième mandat de Ouattara alimente la classe politique ivoirienne. Le Vice-président, Daniel Kablan Duncan s’est prononcé à ce sujet. Il a clairement accordé son soutien au Chef de l’Etat en appelant la classe politique ivoirienne au calme.

 

Pour Daniel Kablan Duncan, il n’y a nullement pas à s’alarmer au sujet à la déclaration du président Ouattara sur sa probable candidature à la présidentielle de 2020 pour briguer un 3e mandat. En déplacement à Bongouanou, le député de Grand-Bassam a donc appelé les militants du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) à garder leur sérénité.

Fervent défenseur du parti unifié, le Vice-président ivoirien estime que « le RHDP n’est pas une création de quelques militants qui agiraient contre le PDCI », mais entre plutôt « dans la droite ligne de l’ambition du président de la République appuyé par son aîné le président Henri Konan Bédié de doter la Côte d’Ivoire d’institutions fortes et crédibles nécessaires pour renforcer les bases de sa stabilité ». Aussi, a-t-il annoncé la tenue d’un bureau politique du PDCI, le 17 juin prochain, pour se prononcer sur cette question épineuse.

Cette position du vice-président du vieux parti contraste quelque peu avec celle d’autres cadres, notamment le Secrétaire national Maurice Kakou Guikahué, qui subordonnent la création du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), la dénomination de la nouvelle entité politique, à l’alternance 2020 en faveur d’un militant actif du PDCI.

Et pourtant, c’est à ce niveau que se situe la pomme de discorde, car lors d’une interview à Jeune Afrique, le président ivoirien a évoqué la possibilité de se présenter pour un mandat supplémentaire à la prochaine présidentielle. Mais Duncan indique que ce n’est qu’une simple « possibilité », avant d’ajouter : « Il n’a pas dit qu’il va être candidat. Vous êtes trop pressés. Attendez de voir. Ne courrez pas plus vite que vos pieds. »

Cadre du PDCI et très proche d’Alassane Ouattara, notons que Daniel Kablan Duncan pourrait être candidat à la présidentielle de 2020 pour réaliser l’alternance tant souhaitée par Henri Konan Bédié. C’est du moins ce qui ressort de certaines indiscrétions au sommet de l’Etat. Cependant, l’on s’interroge si le président du parti septuagénaire acceptera de parrainer cette candidature.

 

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment