05272017Headline:

Affaire braquage de la BCEAO: Aké N’Gbo brise son silence”J’ai instruit et formé de nombreux agrégés je ne suis pas un voleur…”

Ake N'gbo

Affaire braquage de la BCEAO en 2011: Aké N’Gbo réagit après la peine requise par le parquet

Laurent Gbagbo, Aké N’Gbo, Justin Koné Katinan ou encore Désiré Dallo pourraient être condamnés à vingt ans d’emprisonnement et le paiement d’une amende d’un million de francs CFA s’ils sont reconnus coupables du braquage de la BCEAO. C’est la peine requise par le parquet d’Abidjan le lundi 4 avril 2016.

Face à ses accusation Aké N’Gbo a décidé de briser le silence. Dans un quotidien proche de l’opposition, l’ancien premier ministre de Laurent Gbagbo a réagi.

«Je suis un professeur honoraire de chaire. J’ai instruit et formé de nombreux agrégés de la Côte d’Ivoire et de I’Afrique. Ma culture inteIIectueIIe ne saurait s’accommoder à des actes de vols, de pillage ou de viol. J’ai été nommé par le Président de Ia République Laurent GBAGBO, en qualité de Premier ministre. C’est en cette qualité que mon gouvernement a agi dans Ies Iimites des Iois ivoiriennes », a-t-il avoué.

K.O.

source Im

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment