10222020Headline:

Côte d’Ivoire : « Désormais, c’est Yopougon d’Alassane ! »Touré Alpha Yaya

Alors que l’opposition est vent debout contre la décision du Conseil constitutionnel d’autoriser le président Alassane Ouattara à candidater pour un troisième mandat, le RHDP, parti au pouvoir, s’est autorisé à tenir meeting dans un fief de l’opposition : Yopougon, la plus grande commune d’Abidjan.

Selon RFI, devant des milliers de personnes, le Premier ministre, Hamed Bakayoko, pointe du doigt une jeune femme dans la foule et l’invite à le rejoindre sur scène. « D’où viens-tu ? » lui demande-t-il en posant sa main sur son épaule. « De Yopougon Sycogi. » « Qu’est-ce que tu fais ? », l’interroge-t-il. « Je vends des bananes douces », répond-elle un peu gênée.

Pour la remercier d’avoir applaudi au cours du meeting, le chef du gouvernement tient à lui faire un cadeau. « Je vais te donner 5 millions de francs CFA pour tes finances », annonce-t-il. Soit près de 8 000 euros. Sous les acclamations, l’adolescente en pagne saute de joie.

Hambak invite sur scène une jeune “vendeuse de bananes” : “Je t’ai regardé depuis tout à l’heure, tu as applaudis, et si Dieu a fait que je te regarde il y a une raison. Je vais te donner 5 millions de Francs CFA” #CIV #CIV225

Fçois Hume-Ferkatadji (@EfaSheef) September 19, 2020
« Désormais, c’est Yopougon d’Alassane ! »

Toute la matinée, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) s’est lancé dans une opération séduction et reconquête à Yopougon, bastion de l’opposition. Organisateur du meeting, le député Alpha Touré Yaya, a même souhaité donner un nouveau surnom à la commune. « Désormais, c’est Yopougon d’Alassane, Youpogon d’Alassane, désormais Yopougon est pour Alassane Ouattara ! », a-t-il lancé.

Sans jamais prononcer son nom, le Premier ministre a également à répondu à Guillaume Soro, opposant en exil, qui a assuré depuis Paris que l’élection ne se tiendrait pas comme prévu, tout en lançant un appel à un front anti-Ouattara. « Beaucoup de gens parlent de la Côte d’Ivoire mais ils ne savent pas ce que la Côte d’Ivoire est devenue aujourd’hui, a déclaré Hamed Bakayoko. Ils ne savent pas que la Côte d’Ivoire a changé. Ils ne savent pas que la Côte d’Ivoire de la jeunesse, que l’on peut manipuler, c’est fini ! »

Sur scène comme dans l’assistance, les appels au calme et à une élection apaisée étaient le leitmotiv de ce meeting visant à soutenir un troisième mandat du président sortant Alassane Ouattara.

Comments

comments

What Next?

Related Articles