05282017Headline:

Côte d’Ivoire – Un policier tailladé à la machette par des microbes à Abobo

blesse-machette

S.M, élève sous-officier de police, peut louer Dieu avec les deux bras vigoureusement levés vers le ciel. En tout cas, même s’il est amoché.

En effet, selon les informations, le dimanche 9 août 2015, l’élève-policier qui habite la commune d’Abobo, s’emploie à regagner son domicile au quartier « Avocatier ». Il est un peu plus de 21h. Sûr de lui, il effectue la distance à pied. Mais alors qu’il parvient à hauteur de la « mosquée blanche », il est soudainement encerclé par des individus sortis de nulle part.

Ces derniers sont munis de gourdins. Mais surtout, de couteaux et de machettes dont ils font tournoyer le tranchant dans les airs. Mais qui sont ces criminels, avec ces armes blanches ? La réponse à cette question que se pose S.M, il la trouve immédiatement dans un violent coup de machette, qu’il reçoit en plein crâne. Un autre violent coup vient également s’abattre sur lui, avant qu’il ne s’évanouisse littéralement. Les scélérats en profitent pour le délester de son téléphone-portable et de ses sous. Et l’abandonnant dans son sang, les malfaiteurs, de jeunes gens, nous dit-on, prennent la fuite.

Découvert peu après dans un piteux état, le policier est évacué dans une clinique médicale, dans la commune de Yopougon. Il y reçoit des soins efficients, avant d’en ressortir trois jours plus tard, fortement diminué physiquement. Il se rend ensuite à Abobo et va déposer plainte au commissariat de police dont le lieu de l’agression fait partie de la zone de compétence. Mais on peut vraiment dire que S.M est passé tout près du pire.

Madeleine TANOU

 linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment