04152021Headline:

La valeur de la femme africaine pour l’équilibre dans la société

La femme entretenue tout comme le chômage sont des dégâts collatéraux de l’occidentalisation de la société africaine.
Pour redonner sa place et ses valeurs à la femme africaine il nous faut sortir des clichés , des faux stéréotypes et des amalgames.
Il nous faut restaurer la vérité sur la femme africaine afin que les jeunes générations s’en imprègnent.
Et surtout revoir l’éducation de nos garçons pour changer leur regard sur la femme.
Beaucoup se plaignent que les femmes sont matérialistes mais en leur posant la question qu’à tu as offrir à une femme ?
Il te répond par une longue liste de choses matérielles
Très peu savent qu’ils peuvent offrir autres choses.
C’est autant pénible d’entendre des jeunes dames qui sont très productives se plaindre de ne recevoir de leur homme aucun soutien et quand tu creuses sur la question une longue liste de matérielles
Finalement le problème se trouve dans tous les camps parce que même les parents quand les jeunes abordent les sujets sur le mariage toutes les préoccupations après la religion sont d’ordre matériel.
Du coup toute la société opère autour du matériel et s’offusque du matérialisme établi.
Après le 8 mars nous voulons le long de cette année débattre autour des valeurs que la femme africaine doit porter pour redonner l’équilibre à la société.
L’histoire de l’Afrique regorge de femmes fortes .
L’histoire de la Côte d’ivoire aussi.
Nous avons voulu prendre Mme SIMONE ÉHIVET , une icône vivante pour être le porte-étendard de cette mise à jour.
Au de là des obédiences politiques cette dame est un gisement de valeurs humaines et intellectuelles que nous allons explorer pour dire à la jeune fille , à la jeune dame que les choses peuvent être vu et pensé autrement.
Notre plus-value doit être en termes de valeurs humaines.
Notre plus-value ne doit pas pouvoir être chiffrable.
Pourquoi les filles, les femmes ?
parce qu’elles sont celles qui éduquent.
Si nous voulons changer positivement notre société il nous faut aller à la base.

Perle Lola

Comments

comments

What Next?

Related Articles